Article la Nouvelle République du centre ouest du 8 septembre 2021

La Nouvelle République - Publié le 08/09/2021 à 06:25 |   Fidèle KOSSOU

... Autre option, vivre avec un senior

De plus en plus d’étudiants optent désormais pour la cohabitation intergénérationnelle. À l’association Un toit en partage, ils sont actuellement une vingtaine dont sept ou huit qui renouvellent ce contrat depuis l’an dernier.

Il s’agit pour ces jeunes, souvent âgés de 20 à 30 ans, d’habiter avec des seniors en échange de quelques services.

Des places encore disponibles

« Ramener du pain, sortir les poubelles, fermer les volets… Nous précisons aux jeunes qu’il ne s’agit pas de remplacer un salarié », explique Alain Maissant, président de l’association. Le senior qui bénéficie ainsi d’une personne avec qui discuter, fixe lui-même le loyer, qui selon le président de l’association, n’excède pas 250 euros. De quoi permettre au jeune de réduire considérablement ses frais de logement et d’intégrer un foyer.

Une vingtaine d’étudiants habite en ce moment avec des séniors grâce à l’association Un toit en partage.

Pour faciliter la cohabitation entre ces deux générations, l’équipe de l’association recueille les critères définis par le senior puis discute avec les jeunes pendant environ une demi-heure. Un échange visant à « mieux leur expliquer les implications de la cohabitation et à définir les attentes des deux parties ».


S’en suit une rencontre avec le senior, puis la visite de la chambre à habiter avant la prise de décision définitive du jeune. Cette année, quelques places sont encore disponibles et les seniors de 80 ans en moyenne désireux de recevoir des jeunes étudiants peuvent encore s’inscrire.


Site : www.untoitenpartage.com Mail : uteptour@gmail.com Tél. 06.02.12.82.85.